Accueil Amour Impuissance érectile sévère : découvre comment faire.

Impuissance érectile sévère : découvre comment faire.

434
0

En présence d’une dysfonction érectile sévèrela prothèse de pénis est le traitement privilégié. Nous parlons ici d’un état en raison duquel le patient ne parvient pas à obtenir une rigidité pénienne suffisante, ni avec des médicaments, ni avec toute autre solution possible : cela, comme on peut facilement le deviner, affecte négativement le… vie sociale et relationnelle du sujet.

Que se passe-t-il lorsque tu souffres de troubles de l’érection ?

Avant de connaître un taille de prothèse péniennePour mieux comprendre les caractéristiques et les fonctionnalités des prothèses péniennes, prenons un peu de recul et analysons les caractéristiques et les fonctionnalités des prothèses péniennes. dysfonctionnement érectile. Le pénis est formé par l’urètre, qui est un conduit central transportant l’urine vers l’extérieur, tandis que deux cylindres contiennent les corps caverneux, un tissu spongieux qui rend le pénis rigide lorsqu’il se remplit de sang. Chez un homme souffrant de troubles de l’érection, l’écoulement du sang dans ces éponges ne se fait pas comme il le devrait ; ou bien il arrive que le sang s’écoule prématurément. Dans les deux cas, il en résulte un pénis qui n’est pas aussi rigide que le sujet le souhaiterait.

Comment sont fabriqués les implants de pénis

Les prothèses péniennes ne sont rien d’autre qu’une paire de cylindres qui prennent la place des éponges à l’intérieur du pénis. Il en existe deux types , hydrauliques ou malléables.Les premiers peuvent être activés puis désactivés en mode manuel, lorsque le besoin s’en fait sentir, grâce à un système hydraulique qui rend le pénis rigide lorsqu’il est activé et souple lorsqu’il est désactivé ; les seconds, en revanche, rendent le pénis rigide et en érection à tout moment. Il convient toutefois de préciser que le Prothèses de pénis ne permettent pas d’augmenter la longueur du pénis, qui reste identique à la longueur étirée ou, parfois, est réduite d’un centimètre. Les résultats esthétiques de l’opération peuvent être compromis en cas de souffrance ou de tissus abîmés : c’est pourquoi il peut être nécessaire de recourir à une… des prothèses de plus petite taille..

Lire aussi :  Les meilleurs vibromasseurs pour femmes : TOP 3 des meilleures ventes

Quelle prothèse choisir

Nous avons vu qu’il existe deux types de prothèses : mais comment décider laquelle est la plus adaptée ? Avec une prothèse malléable, tu te retrouves avec une pénis toujours en érection et rigide.mais toujours capable de se plier dans tous les sens et de se placer sans difficulté dans les sous-vêtements. Avec une prothèse hydraulique, en revanche, on s’appuie sur une pompe hydraulique présente à l’intérieur du scrotum, ce qui rend le pénis érigé lorsque du liquide est pompé dans la prothèse. L’effet inverse est obtenu si la prothèse est vidée de son liquide.

L’opération d’implantation d’une prothèse de pénis.

Pour un prothèse malléable l’opération nécessaire n’est pas excessivement compliquée, et peut également être réalisée sous anesthésie locale et en ambulatoire. Il en va autrement lorsqu’il s’agit d’implanter la prothèse hydraulique, dans le sens où ce type d’opération est moins simple d’un point de vue technique. Une fois la procédure d’implantation de la prothèse malléable terminée, deux incisions d’environ deux centimètres sont pratiquées de part et d’autre du pénis. Elles sont utilisées de points de suture cutanés en matériau résorbable., destinés à tomber d’eux-mêmes. En revanche, il n’y a qu’une seule incision cutanée, avec une prothèse hydraulique. Les corps caverneux du pénis sont vidés puis remplacés par la prothèse.

Lire aussi :  Impuissance érectile sévère : découvre comment faire.

Quelles sont les complications les plus fréquentes.

Hématome du pénis, de l’abdomen, du périnée ou du scrotum est l’une des complications les plus fréquentes, avec l’inflammation locale. Il faut cependant préciser que ces complications ne sont pas préoccupantes et peuvent être gérées sans difficulté avec des traitements topiques et oraux. Ce qui est plus redoutable, en revanche, c’est , l’érosion de l’urètre et des corps caverneux, une complication qui peut également nécessiter le retrait des prothèses. L’incidence de l’infection des prothèses est d’environ 1 cas sur 50, et peut donc être considérée comme relativement rare.

Les effets d’une prothèse malléable

La prothèseL’opération confère une rigidité au pénis qui, dans le cas d’une prothèse malléable, est prêt à être utilisé à tout moment. Cette situation ne provoque ni gêne ni douleur. Il n’est pas nécessaire de se familiariser avec des mouvements manuels à apprendre. Ce n’est pas tout : il n’y a pas d’hospitalisation, ce qui garantit entre autres. un maximum d’intimité et d’anonymat.conditions qui sont souvent indispensables dans des situations de ce type.

Article rédigé par Redazione Tia Aina